L’histoire du Domaine

L'harmonie avec le milieu naturel est primordiale

Mis en œuvre dans le début des années 1960, le Domaine des Hauts-Bois compte pour une part importante de la population de Sainte-Julie. C’est grâce à la passion et la vision de M Edmour Harvey que le développement de ce secteur de renommé sur la rive-sud de Montréal a vu le jour.

M Harvey (1914-1985), originaire de Roberval au Lac St-Jean et promoteur immobilier, était un passionné de la forêt et des beaux environnements naturels. Cette passion nous est transmise encore aujourd’hui par le nom des rues qu’il a choisis pour le Domaine.

En 1962, le Ministère de la voirie provinciale fait connaître le tracé de l’autoroute 20, tel que convenu avec son homologue fédéral, initiateur du projet. L’autoroute passera entre le village de Sainte-Julie et le Domaine, un tracé qui avait été calculé et proposé par M Harvey. Il céda 5 arpents de son territoire pour ce lien routier. C’est en août 1967 que l’autoroute 20 dépasse la ville de Sainte-Julie et le développement du Domaine des Hauts-Bois fait son ouverture officielle quatre mois plus tard. Les toutes premières maisons sont construites au printemps 1968. À ce moment-là une centaine de personnes projettent s’établir dans ce nouveau développement.

Certaines politiques de ce développement sont alors établies et caractériseront le Domaine des Hauts-Bois jusqu’à nos jours. Chaque habitation doit se munir d’un lampadaire pour donner une ambiance champêtre, on évite également la multiplication du même modèle de maison afin de personnaliser chaque propriété et on doit préserver le maximum d’arbres et d’espaces verts, Le Domaine des Hauts-Bois Inc va planter des arbres là où il en manque. L’harmonie avec le milieu naturel est primordiale.

En 1969, le magasin général « Au Domaine » ouvre ces portes sur le site actuel des appartements Champfleury.

En juillet 1970, le principal axe routier du Domaine des Hauts-Bois est aménagé mais le Boulevard des Hauts-Bois n’a alors cependant qu’une seule voie.

Au printemps 1972, le Domaine compte près de 1000 habitants et plus de 250 maisons unifamiliales.

En 1976, le terrain proposé par M Harvey sera aménagé pour la construction de l’école Arc-en-ciel.

Au fil des ans, l’entreprise du Domaine des Hauts-Bois Inc a contribué grandement au bien-être des familles et à la qualité de vie de ce quartier. L’aménagement des parcs abritant des animaux, les lacs et les espaces où sont situés les écoles ne sont que quelques exemples de la contribution et de l’héritage de M Harvey.

Au début des années 80, le Domaine compte maintenant 1400 foyers. Une seconde école primaire verra le jour, le parc-école du Grand-Chêne.

En septembre 1985, M. Harvey décède subitement suite à des complications cardiaques. La compagnie du Domaine des Hauts-Bois inc.  poursuit néanmoins son œuvre d’urbanisation mais désormais ne construit plus. Elle vend des terrains en respectant les critères qui ont fait la renommée du Domaine.

C’est à ce moment que la fille de M Harvey, Mme Yrelle Harvey prend la relève. C’est grâce à son travail que de nouveaux citoyens pourront bénéficier de cet environnement en nature pour construire leurs maisons et y établir leurs familles. Plus près de la montagne, les rues du Bel Horizon et de Verts-Bois ont été ouvertes.

Le Domaine des Hauts-Bois est aujourd’hui à peu de choses près ce que son fondateur, Edmour Harvey avait prévu il y a plus de 60 ans. L’héritage laissé par cet homme est omniprésent dans notre ville de Sainte-Julie et s’intègre davantage à celle-ci au fil des années.


La Place de la falaise se veut la dernière phase de ce projet initié en 1960. Nous désirons transporter les valeurs émises par le Domaine Hauts-Bois Inc et perpétuer leurs passions pour la famille et l’environnement.

En l'honneur de M Edmour Harvey et Mme Yrelle Simard